Livraison à partir de 2.3 euros en lettre suivie et gratuite à partir de 65 euros pour la France.

Au fil des minéraux
Bijoux en pierres naturelles avec la technique du wire wrapping

Fabrication de fausse pierre : la Malachite

par | Déc 14, 2022 | Vraies et fausses pierres fines | 0 commentaires

Ecrit par Elora SC.

Comment reconnaître une fausse malachite ?

La malachite, cette jolie pierre d’un vert saturé profond et strié de bandes caractéristiques, est reconnaissable entre tous par son aspect unique. Malheureusement sur le marché, il est très commun de trouver des reproductions, il est important de savoir que nombre des minéraux sont fréquemment copiés, bien souvent en pâte polymère. Suivant leur propriété ou leurs aspects visuels, les modes de reproductions sont variés… Comment identifier de la fausse malachite ? Quelles sont ses particularités et comment sont créées les imitations ? Voyez plutôt.

Comment fait-on de la fausse malachite ?

La malachite est en général reproduite par imitation avec des produits artificiels, de manière à imiter la couleur et l’apparence des pierres naturelles. L’imitation est purement visuelle, la reproduction ne possède pas les propriétés chimiques ou physiques ni la structure minérale de la malachite. En règle générale, c’est en pâte polymère noir et vert que les contrefaçons de la malachite sont faites. C’est d’ailleurs le critère visuel à identifier en premier lieu. La vraie malachite ne présente pas de noir, mais des nuances de verts, allant jusqu’au vert très foncé certes, mais sans de lignes distinctes. En comparaison avec la véritable malachite, le rendu imité est souvent peu réaliste. Afin de masquer les petites fissures et polir la surface, de la cire de paraffine est utilisée pour en améliorer l’apparence.

Les différents modes de fabrication de fausses pierres 

On distingue plusieurs appellations de fausses pierres, qui diffèrent suivant le procédé et les propriétés du rendu :

  • La reconstitution est une méthode qui utilise des matières naturelles pour former un tout cohérent.
  • Le composite est un procédé de collage ou d’assemblage de plusieurs parties.
  • Le synthétique est une fabrication totale ou partielle par l’homme. Les caractéristiques physiques, chimiques et la structure cristalline correspondent quasiment à celles des pierres naturelles copiées.

L’imitation, issue de produits artificiels qui imitent l’effet, la couleur et l’apparence des pierres naturelles, sans en posséder les propriétés chimiques ou les propriétés physiques ni la structure cristalline.

La malachite, c’est quoi ?

Son nom vient du latin « malachites », à travers du grec ancien de « moloche », une variante de « malache » : « mauve » — pour faire allusion à sa couleur, semblable à celle des feuilles de la mauve. On la trouve principalement au Congo, en Russie, en Namibie, au Pérou, et aux USA. De formation sédimentaire, sous forme fibreuse ou en globule, c’est grâce au polissage que son aspect si unique se révèle : avec ses couches concentriques alternativement claires et foncées.

La Malachite à une teneur en cuivre très élevée : 72 % de carbonate de cuivre, et possède une dureté de 3,5 – 4.

Chez Au fil des mineraux, vous trouverez de la vraie sous forme de pierres roulées ou en pendentif.

0 commentaires

Soumettre un commentaire